Des infrastructures de pointe pour une eau de qualité

 

Pour l'exploitation des ressources en eau de surface, la SWDE dispose de sept centres de production, dont chacun est équipé d’une station de traitement. État des lieux.

En matière de traitement des eaux, la SWDE a développé un savoir-faire de très haut niveau, en faisant notamment appel aux techniques les plus pointues comme celle de la nanofiltration mise en oeuvre à la station de Gaurain-Ramecroix en 2002, puis aux stations de Stembert et d’Eupen en 2009. La SWDE a été la première société belge à utiliser ce procédé.

Gaurain-Ramecroix

Station de Gaurain-RamecroixOpérationnel depuis 2002, le site de production de Gaurain-Ramecroix (aussi appelée Transhennuyère) pompe et traite l’eau provenant de plusieurs carrières environnantes. Des pompes à haute pression envoient l’eau traitée vers des communes du Hainaut occidental et de Flandre.  

Sa capacité de traitement est de 1.100 m3 par heure, soit 26.400 m3 par jour ou 10 millions de m3 par an.

Soignies

La station de Soignies a été mise en service en 2007. L’eau provient de la carrière du Hainaut, toute proche. La station traite 480 m3 d’eau par heure, soit 10.000 m3 par jour ou 4 millions de m3 par an. Elle fournit de l’eau à plusieurs communes du Hainaut, du Brabant wallon et de Flandre occidentale.

Station de EcaussinesEcaussinnes

L’eau est puisée au fond de la carrière avoisinante de Restaumont. La capacité de traitement de la station d’Ecaussinnes est de 500 m3/h, soit 12.000 m3 par jour ou 4,38 millions de m3 par an. L’eau produite alimente le zoning industriel de Feluy, acteur industriel important dans la région.

Jambes

Le site de Jambes existe depuis 1890, un des plus vieux sites de prises d’eau de la SWDE. La station de traitement actuelle est opérationnelle depuis les années 2000. Avec un débit de 10.000 m³/jour, elle dessert Namur centre, Jambes, Erpent, Wierde, Nanine, Wépion, Malonne.

Station de StembertStembert

Comme la station d’Eupen, elle bénéficie d’installations optimalisées qui répondent  aux normes européennes. La station dessert la région d’Eupen et de Verviers, le Pays de Herve et le périmètre de Liège.

Sa capacité (couplée à celle de la station d’Eupen) est de 110.000 m3/jour, ce qui en fait une des plus importantes d’Europe.

Couvin

Le complexe du barrage du Ry de Rome alimente la région de Couvin, la vallée du Viroin, la zone des barrages de l’Eau d’Heure et les communes de Philippeville et Florennes.

Station de traitement EupenEupen

Les installations ont été modernisées et répondent aux normes européennes. La station traite l’eau en provenance du barrage de la Vesdre et de la Gileppe. Elle fournit de l’eau potable à plusieurs communes de la Province de Liège.

Sa capacité (couplée à celle de la station de Stembert) est de 110.000 m3/jour, ce qui en fait une des plus importantes d’Europe.

station de NisramontNisramont

Le complexe du barrage de Nisramont dessert les communes de Marche et du nord de la province de Luxembourg, ainsi que le plateau de Bastogne (jusqu’à Martelange).