La SWDE célèbre l'extension de son siège social à Verviers

Le bâtiment à l'état de projet
Ce 9 septembre, la SWDE a fêté le redéploiement d'une partie de son personnel dans l'extension de son siège social, rue Jardon à Verviers. Les travaux étaient achevés depuis deux ans mais la crise du COVID avait empêché toute célébration. L'inauguration le même jour des nouveaux locaux de la SPGE a offert une nouvelle opportunité, permettant, par la même occasion, de souligner l'importance de la collaboration entre les deux principaux opérateurs de la gestion de l'eau en Wallonie.

Mention "Very good" à la certification BREEAM!

Le bâtiment de la rue Jardon a été construit selon le cahier des charges de la certification BREEAM. Ce système international élaboré en Grande Bretagne permet de certifier la durabilité d'un bâtiment durant toute les étapes de son existence, du chantier jusqu'à son occupation et son entretien.

Les points forts du nouveau bâtiment de la SWDE sont entre autres :

  • l'amélioration qu'il apporte à l'environnement, la biodiversité locale par rapport à la situation antérieure; 
  • la gestion des déchets durant toute la phase de démolition de l'ancien Palace et de la construction du nouveau bâtiment;
  • la performance énergétique avec un indice PEB K25 (largement en-deçà de la norme imposée en Wallonie pour les bâtiments publics)
  • le bien-être pour les occupants
  • la gestion de l'eau

Le cumul de tous les points ont permis au projet d'obtenir une mention "very good".

De cette manière, l'extension du siège social de la SWDE reflète l'engagement environnemental de la société.  La SWDE a réduit son empreinte carbone durant la période 2012/2022. Elle ambitionne de la réduire de 20% encore à l'horizon 2030.  

La gestion de nos bâtiments fait partie des mesures déployées pour atteindre cet objectif.  Les nouveaux locaux de Verviers permettent désormais d'accueillir une partie du personnel qui occupait auparavant un bâtiment à Herstal, aujourd'hui abandonné.  Au cours des 10 dernières années la SWDE a ainsi abandonné 10 immeubles anciens, vétustes, inadaptés et énergivores en regroupant les équipes qui les occupaient dans 5 bâtiments neufs, beaucoup plus performants sur le plan énergétique.

 

Partager