Que faire en cas de fuite d’eau sur votre installation ?

Chapô

Votre consommation est anormalement élevée et vous soupçonnez une fuite dans votre installation ? Voici quelques conseils pour vous aider à repérer la fuite et éviter les mauvaises surprises sur votre facture.

banniere-fuite-robinet
Corps

Détecter une fuite d’eau : les bons gestes

1. Surveiller son compteur

Faites de temps en temps le relevé de votre compteur avant d’aller vous coucher. Assurez-vous que plus personne n’ouvre de robinet ou ne tire la chasse. Veillez aussi à ce que toutes les machines consommant de l’eau soient éteintes (lave-vaisselle, lave-linge, etc.).

Le lendemain, commencez votre journée en relevant les chiffres. S’il y a une différence, c’est qu’il y a sans doute une fuite sur votre installation. Faites alors un contrôle rigoureux de toute votre installation.

Nous vous recommandons de réaliser ce contrôle plusieurs fois par an.


Qui est responsable en cas de fuite ?
 

 

2. Surveiller son boiler

Vérifiez également l’état de la soupape de sécurité du boiler. Quand la pression à l'intérieur du boiler dépasse la limite de réglage de la soupape de sécurité, celle-ci s'ouvre et laisse s'écouler un petit volume d'eau. Si cette soupape s'encrasse et s'use, elle peut rester bloquée en position ouverte et l'eau sort du boiler en continu. Veillez à ce que l’écoulement de l’eau soit visible afin de vous permettre de contrôler aisément l’ouverture de la soupape.

Pour stopper cette fuite, contactez votre installateur.

 

3. Surveiller sa chasse d’eau

Lorsque vous avez tiré la chasse d’eau et que le réservoir est rempli, vérifiez si l’écoulement d’eau le long des parois s’est bien arrêté. Si l’écoulement persiste, c’est que le mécanisme de votre chasse est défectueux et qu’il faut le renouveler.
Si malgré tout, vous ne parvenez pas à localiser la fuite, contactez votre plombier sans tarder.
 

 

Conséquences d’une fuite d’eau sur votre facture
 

schema-fuites-d-eau_test_v3_fr_sans-fond

Infos-clés

  • Coût d’un robinet qui goutte : 200 € par an (4 l/h, soit 35 m³ par an)
  • Coût d’une chasse d’eau qui fuit : 1 180 € par an (25 l/h soit 219 m³ par an)
  • Coût d’un mince filet d’eau en continu : 760 € par an (16 l/h soit 140 m³ par an)

 

 

Questions fréquentes

Je constate une consommation anormalement élevée, que dois-je faire ?

Si vous pensez avoir une fuite, retrouvez nos conseils pour vérifier si vous avez une fuite et éviter les mauvaises surprises à la réception de votre facture annuelle.

Fuite d'eau : les bons réflexes

 

Je soupçonne une fuite cachée, que dois-je faire ?

Une fuite cachée est une fuite difficilement décelable sur l’installation intérieure d’un logement. En cas de fuite cachée, nous pouvons sous certaines conditions, vous accorder une réduction de votre facture d’eau.

Que faisons-nous en cas de fuite cachée et de surconsommation avérées ?

Nous allons déterminer le volume de la surconsommation en nous basant sur la moyenne de vos consommations des trois années précédentes.

  • La consommation annuelle moyenne recalculée sera alors facturée au tarif normal.
  • La surconsommation sera quant à elle facturée à 50% pour la partie distribution et totalement exonérée pour la partie assainissement.
  • La facture sera par ailleurs plafonnée à 2 000 m³ maximum. Les m³ supérieurs à cette limite ne seront pas facturés.

Quelles sont les conditions pour bénéficier de la réduction tarifaire ?

Le volume de la surconsommation doit être supérieur à 50 m³ et équivalent au minimum au double de votre consommation habituelle.

  • Vous devez avoir communiqué votre relevé annuel au moins deux fois sur les trois années qui précèdent l’année du constat de la fuite.
  • L’augmentation de la consommation doit provenir d’une fuite difficilement décelable sur une installation privée. Sont exclues :
    • les fuites consécutives à la défectuosité d’appareils ménagers ;
    • les fuites provenant des installations sanitaires et de leur raccordement ;
    • les fuites survenant sur l’installation de chauffage et leur raccordement.
  • Une exception est faite sur les fuites provoquées par une défectuosité de la soupape de sécurité du boiler (uniquement pour les clients domestiques).
  • Il faut que l’installation soit conforme. La présence d’un clapet anti-retour et d’une vanne après le compteur est indispensable pour pouvoir bénéficier de la réduction.

Quels sont les documents à fournir ?

Envoyez un E-mail à notre service Clientèle pour expliquer la situation et demander la reconnaissance d’une fuite cachée. N'oubliez pas de joindre une preuve de la réparation de la fuite (factures de la réparation, photos, etc.). Cette réparation devra être effectuée dans les 60 jours de la prise de connaissance de la fuite cachée.