L’eau du robinet, une eau pour les sportifs

 

Les sportifs n’ont pas toujours conscience de l’importance d’une bonne hydratation. Boire de l’eau tout au long d’un effort physique, c’est indispensable pour réaliser de bonnes performances.

Notre corps contient plus de 65% d’eau. Pendant une activité physique, la transpiration peut lui faire perdre jusqu’à 1 l/h. Ces pertes de sueur peuvent atteindre 2 voire 3 litres si l’effort est intense et prolongé.

Afin d’éviter tout risque de déshydratation, le sportif doit veiller à compenser ces pertes d’eau en buvant régulièrement, sans attendre la sensation de soif. La soif est un phénomène trompeur dont l’apparition est souvent tardive.

La déshydratation entraîne une baisse de performance et de concentration. Une perte en eau de 1% du poids du corps entraîne déjà une baisse des aptitudes (physiques et mentales) de 10%. Une déshydratation peut se traduire par une lassitude musculaire, des crampes, des vertiges et des courbatures.

À plus long terme, un sportif mal hydraté court également des dangers pour sa santé. Il peut souffrir de tendinites, blessures musculaires, infections ou calculs rénaux.

Les besoins en eau de l’organisme tournent autour des 2 à 3 litres par jour. Chez un sportif, ces besoins sont plus élevés ; ils varient entre 3 et 4 litres. Dans ce cas, 2 litres d’eau de boisson semblent un minimum, le reste étant fourni par l’alimentation.

Fabriquez votre propre boisson d’effort :

  • 500 ml d’eau du robinet bien fraîche ;
  • 20 à 40 g (2 à 4 c à s rases) de sucre fin en fonction de la température extérieure (inférieure ou supérieure à 15°C) ;
  • 1⁄2 c à c de sel.

Pour bien s’hydrater avant, pendant et après le sport, retrouvez tous nos conseils dans notre brochure.