En raison de modifications informatiques, le site sera indisponible le 26/01 de 20h à 23 h. Nous vous remercions de votre compréhension.

La SWDE présente son expertise internationale au Ministre Alexander De Croo

09.03.2017
 

Depuis 2015, la SWDE est le partenaire  de référence de la CTB (Agence belge de développement) pour les matières relatives à l’eau.

Le Vice-Premier Ministre et Ministre de la Coopération au développement Alexander De Croo était en déplacement dans la Communauté germanophone ce mardi 7 mars. La découverte de la station de potabilisation de la Vesdre à Eupen figurait dans son programme de visite.Avec une production quotidienne de 45.000 m³ d’eau potable,  le complexe de la Vesdre compte parmi les plus importantes installations de production et de potabilisation de la SWDE.

« On n’imagine pas l’ampleur des infrastructures qui se cachent derrière le simple geste d’ouvrir son robinet d’eau », a commenté le Ministre.

Et encore, la Belgique a (et plus particulièrement la Wallonie) a la chance de pouvoir compter sur des réserves d’eau abondantes, ce qui n’est pas le partout dans la planète!

La coopération pour construire des projets concrets et pérennes

La visite du Ministre Alexander De Croo a été, pour la SWDE, l’occasion d’exposer sa vision en matière de coopération internationale.  Elle repose sur 3 piliers :

  • le principe d’accès universel à l’eau à un coût raisonnable
  • l’affirmation du modèle de gestion publique
  • la contribution à l’internationalisation des entreprises wallonnes.

La SWDE entretient des partenariats avec une quinzaine de pays. Principalement en Afrique de l’Ouest, au Maghreb et au Congo. L’ambition, derrière ces partenariats, consiste à transférer des compétences et un savoir-faire, mais aussi à contribuer à des résultats concrets et surtout durables.

Creuser un puits et en faire jaillir de l’eau ne sert parfois à pas grand-chose si, quelques mois après, le puits est asséché.  Par contre, mettre en place et faire fonctionner un laboratoire d’analyses qui garantit la qualité sanitaire de l’eau distribuée inscrit le service de l’eau dans la durée.

Depuis qu’elle est active dans la coopération internationale, la SWDE peut mettre en avant plusieurs résultats concrets., parmi lesquels :

  • au Maroc : la constitution d’une équipe spécialisée dans la gestion des ressources et d’un laboratoire accrédité ISO 17025
  • en Algérie : la mise ne place d’une stratégie de recherche de fuite et l’accréditation ISO 17025 du laboratoire central
  • au Bénin : l’organisation de la protection des captages
  • au Burkina Faso : la mise en place d’un plan stratégique visant à fournir de l’eau à 100% de la population

Tous ces projets aboutis hors nos frontières valent désormais une excellente réputation à la SWDE, et par conséquent à la Wallonie.

La coopération, ambassadrice d’un savoir-faire

La SWDE a suggéré au Ministre Alexander De Croo quelques pistes qui pourraient, selon elle, renforcer l’action de la CTB. 

Forte de son expérience dans de nombreux projets, la SWDE estime qu’il vaudrait mieux s’investir dans des programmes à dimension nationale plutôt que locale.  La SWDE constate que les organismes publics sont les partenaires idéaux pour développer de tels programmes en permettant de se reposer sur les mêmes interlocuteurs sur une longue période. Ces conditions sont nécessaires pour aboutir à de véritables résultats concrets assortis des moyens (expertise, ressources humaines, formations, etc.) pour les faire fonctionner durablement, une fois la mission de coopération terminée. 

Envisagée dans ce cadre ambitieux, la coopération belge pourrait alors contribuer à l’exportation du savoir-faire wallon, dans le domaine de l’eau notamment, et offrir des perspectives à l’international pour les entreprises actives dans les secteurs visés.