La SWDE investit massivement dans la télégestion de ses infrastructures

30.10.2020
 

La Société wallonne des Eaux vient de signer un marché de 90 millions € sur 8 ans pour achever le renouvellement complet des équipements de télégestion qui permettront de contrôler en temps réel le fonctionnement d’un peu plus de 1.000 ouvrages de production (captages, pompages, traitements, réservoirs et châteaux d’eau).  La SWDE se réjouit par ailleurs que les quatre lots aient été remportés par des entreprises implantées en Wallonie : John Cockerill, l’association momentanée formée par Exelio et ECV et Suez Water. 

Une standardisation des équipements sur l’ensemble du réseau

En soi, les technologies qui permettent la surveillance et la gestion à distance des équipements électromécaniques n’est pas une nouveauté.  Du matériel, déjà ancien équipait une partie des ouvrages de la SWDE. Ce matériel arrive en fin de vie. Historiquement, la SWDE s’est construite par le regroupement de régies locales et d’intercommunales, qui chacune avait réalisé des investissements dans ce domaine.  Avec pour conséquence une multiplication de matériel hétéroclite et une grande difficulté pour en assurer une maintenance optimale.

La SWDE a donc fait le choix de déployer des équipements et logiciels standards, identiques et ouverts sur les technologies futures sur l’ensemble des 1.000 ouvrages de production de son réseau.

Capteurs, armoires électriques, composants hydrauliques et mécaniques, etc… seront désormais tous standardisés sur base de règles strictes sur l’ensemble des ouvrages de la SWDE.

Ces équipements assurent le fonctionnement automatique des installations de production d’eau tout en permettant la surveillance du fonctionnement du matériel (pompes, traitements, vannes, etc.) et du processus, le contrôle et l’archivage des paramètres (débits, pressions, niveaux, qualité de l’eau, etc.) et le pilotage à distance afin d’anticiper d’éventuelles perturbations du réseau de distribution.

Cette standardisation permettra une plus grande efficacité d’intervention pour les équipes de maintenance, elle permet également d’importantes économies d’échelle dans l’achat des équipements. Elle constitue en outre la base fondamentale à la création d’outils informatiques qui permettront l’optimisation de la gestion des ressources et des réseaux d’eau.

Une gestion durable de nos ressources en eau

La télégestion des ouvrages de production s’inscrit dans la stratégie de la SWDE de maîtriser au mieux le rendement de son réseau de distribution d’eau.  Depuis 2 ans, les débits en voirie sont surveillés en continu.  Ils sont analysés toute les 24 heures et des techniques de recherche de fuite accélérée ont été déployées pour intervenir en cas d’anomalie constatée.

La télégestion permettra par ailleurs de surveiller les sorties d’eau des réservoirs et des châteaux d’eau durant la nuit, là où – lorsque les consommations sont les plus faible - une anomalie est la plus visible.  Ce qui permettra, en cas d’incident provoquant des pertes d’eau sur le réseau, d’en accélérer encore le constat et d’en limiter les conséquences.

Ces nouveaux outils de télégestion sont déjà opérationnels sur près de 400 ouvrages de la SWDE.    Le présent marché porte sur l’équipement de plus de 600 ouvrages complémentaires.

La SWDE, moteur du savoir wallon en matière de gestion de l’eau

Avec des investissements annuels d’au minimum de 100 millions € dans le renouvellement et la modernisation de ses infrastructures et des dépenses annuelles en achat de biens et services du même ordre, la SWDE est un donneur d’ordre important au bénéfice de l’économie wallonne.

La Société a la volonté d’utiliser ce levier au bénéfice du développement d’une véritable filière d’expertise dans les métiers et les technologies de gestions du cycle de l’eau, sans toutefois déroger aux règles strictes d’attribution des marchés (appel d’offres et mise en concurrence) qui lui sont imposées en tant qu’organisme public.

Dans ce contexte, la SWDE se réjouit que ce soient 3 entreprises implantées en Wallonie qui ont remporté les différents lots de ce marché de télégestion. Suez Water SA (Hermée), John Cockerill – CMI Balteau (Seraing & Sprimont) et Exelio – ECV (Sprimont & Grâce-Hollogne) seront ainsi les partenaires de la SWDE pour les 8 prochaines années.

Au total, en ce compris cet important marché en équipement de télégestion, la SWDE aura déjà souscrit au premier semestre 2020 pour 126 millions € de contrast auprès de 41 entreprises wallonnes ou groupes internationaux ayant un siège en Wallonie.