La SWDE et le Forem renforcent leur collaboration au profit du secteur de l’eau en Wallonie

15.09.2020
 

Ce lundi 14 septembre, Marie-Kristine Vanbockestal, Administratrice générale du Forem et Eric Van Sevenant, Président du Comité de Direction de la SWDE ont signé une convention visant à augmenter les moyens humains et matériels consacrés à la formation aux métiers de l’eau en Wallonie. La SWDE et le Forem souhaitent ainsi contribuer au développement d’une filière d’excellence en Région wallonne.

La signature a eu lieu au Polygone de l’eau à Verviers. Lieu symbolique puisque le Forem y a développé un Centre de compétences dans les métiers de l’eau dont les infrastructures sont conjointes au centre de formation interne de la SWDE.

Les bâtiments renferment notamment un outil unique en Europe : un réseau de distribution complet hors sol et sous pression.

Il y a un an déjà, le Forem et la SWDE ont donné en coup d’accélérateur à leur collaboration au travers de formations sur mesure appelées « Coup de poing pénuries». Les deux premières formations de fontainier ont déjà permis à la SWDE d’engager 19 personnes. Au total, ce seront pas moins de 30 fontainiers, issus de ce type de formation, qui rejoindront les rangs de la SWDE.

C’est cette dynamique que les deux opérateurs souhaitent prolonger.  La SWDE mise sur l’investissement et la formation de son personnel (29.000 heures par an) pour que ses performances permettent de maîtriser les coûts de production et de distribution de l’eau potable et ainsi de maintenir une facture d’eau à un prix raisonnable pour les ménages wallons.

Le partenariat vise également à organiser la formation continue du personnel déjà en activité de manière à suivre les évolutions techniques et technologiques des métiers concernés.                                                                                   

Une collaboration renforcée au bénéfice de tout un secteur :

Tous secteurs confondus, opérateurs publics et entreprises privées, il y a en Wallonie  une vraie filière « Eau » qui occupe environ 3.000 personnes. Ses performances dépendent également des compétences et de l’expertise des effectifs qu’elle peut recruter.

Dans la convention signée ce lundi, le Forem et la SWDE s’engagent notamment à :

  • partager les équipements nécessaires au déploiement de l’offre de formation 
  • développer et mettre en œuvre des actions de développement et de certification des compétences dans le domaine de l’eau à destination de différents publics (demandeurs d’emploi, travailleurs, etc.) 
  • développer et mettre en œuvre des actions d’information et de sensibilisation à destination de différents publics (organisation de conférence, actions vers les enfants, élèves, étudiants, etc.) 
  • développer et mettre en œuvre des actions d’information et de sensibilisation sur le plan international 
  • partager les infrastructures, le matériel, l’équipement, les outils pédagogiques 
  • participer conjointement à des projets dans le secteur de l’eau