Perturbations de la distribution d'eau à Bernissart et Beloeil - situation rétablie ce mercredi 25 avril après-midi

25.04.2018
 

Les habitants de Bernissart et de Grandglise (Beloeil) sont sans eau depuis ce matin suite à la rupture d'une canalisation d'eau au départ du captage de Blaton. Cet incident en cours de réparation a empêché le correct remplissage des châteaux d'eau. En fin de matinée la conduite était réparée et l'eau a pu lentement être réintroduite dans les réseaux de distribution depuis le captage de Blaton. Il faudra attendre le remplissage des châteaux d'eau et l'évacuation des eaux sales dans les canalisations pour considérer la situation comme redevenue normale.  Ce devrait-être le cas en milieu d'après-midi. 

La fuite au départ du captage de Blaton a été identifiée durant la nuit.  Les travaux de terrassement pour atteindre la conduite endommagée ont également eu lieu durant la nuit, permettant une réparation rapide.  A 10h30, le travail était achevé.  Cela n'a pas pu empêcher que les châteaux d'eau alimentés normalement par cette conduite, ne se vident.

Depuis 11h30, les équipes de la SWDE effectuent les manoeuvres de vannes pour réintroduire progressivement l'eau dans les réseaux où la distribution avait été interrompue.  Ces manoeuvres peuvent durer plusieurs heures.  Un temps nécessaire pour retrouver un niveau suffisant dans les chateaux d'eaux et pour évacuer les bouchons d'air ainsi que les eaux sales qu'engendre la relance de la distribition là où elle a été coupée.

En attendant, la SWDE, en concertation avec les autorités communales, a mis  des berlingots d'eau potable  à la disposition des habitants aux endroits suivants:

  • Grandglise - rue du Fayt 
  • Harchies - place Croix, place Vandervelde (ou du Rivage)
  • Pommeroeul - place des Hauts Champs
  • Ville-Pommeroeul - place de la Ville
  • Blaton - place Communale
  • Bernissart - à la commune

Deux châteaux d'eau, Harchies et Ville Pommeroeul, sont également ravitaillé par camions citernes, ce qui permettra d'accélérer encore le retour à la normale