Chantier de la SWDE à Ortho : aucun de risque de coupures d'eau en Province de Luxembourg

28.09.2017
 

Les travaux effectués par la SWDE pour dédoubler l'adduction alimentant 11 communes de la Province du Luxembourg, se sont déroulés sans encombres. Il a fallu pour les réaliser, couper la distribution vers les châteaux d'eau des communes concernées ce 3 octobre à 20 heures. Sur base d'une analyse de risque, la SWDE et la Province avait établi un scénario reposant sur une autonomie des châteaux d'eau jusqu'à 10 heures du matin ce mercredi 4 octobre.  Une cellule d'accompagnement permettant d'intervenir en urgence en cas de manques d'eau avait été mise en place à la caserne de la Protection civile de Libramont. En fin de compte, tout s'est bien déroulé.  A 16h00 les réseaux de distribution étaient de nouveau alimentés depuis la station de Nisramont.  Le dispositif d'accompagnement associant la Province, les Communes et la SWDE a été levé.

Objectif : sécuriser la distribution d'eau pour 50.000 personnes

La SWDE a entamé, fin 2015, d’importants travaux visant à dédoubler cette portion d’adduction.   L’installation de matériel neuf et le maintien de l’ancien comme alternative en cas d’incident, contribuent par contre à renforcer la sécurisation de l’approvisionnement en eau pour les habitants de toutes les communes impactées.

Le chantier de cette nuit du 3 au 4 octobre, consistait à découper 2 tronçons de l'adduction Ortho-Bertogne pour y installer 2 nouveaux éléments (voir photo) qui permettront de distribuer l'eau sur deux adductions.  Il a fallu d'abord purger l'ancienne conduite sur une longueur de 7 kilomètres, ce qui a pris 1h30 environ.  Les découpes ont commencé à 21h30.  L'installation des nouveaux éléments et leur soudure ont été achevés à 2 heures du matin.  Dans les heures qui ont suivi, l'adduction a été remise lentement sous pression (25 bars).

Durant cette journée du 4 octobre.  Les 7 kilomètres de conduite vidés hier soir ont été remplis en début de matinée. S'agissant d'un volume de 900 m³ d'eau, à raison d'un débit de 300m³/heure, il aura fallu 3 heures rien que pour cete opération.  La taille de la conduite et sion ancienneté ont fait que le temps  nécéssaire pour purger toute les eaux sales sortant de ce tronçon a été beaucoup plus long que prévu.  Les consommations sur les réseaux communaux sont restées raisonnables ce 4 otcobre, de sorte que les châteaux d'eau auraient pu tenir jusqu'en soirée.  A 16 heures, de l'eau tout-a-fait claire arrivait au réservoir de Luzery à Bastogne, d'ou part la distribution sur la plupart du secteur impacté par ces travaux.

Les communes concernées étaient: ATTERT - BASTOGNE – BERTOGNE – FAUVILLERS – HABAY – HOUFFALIZE – LEGLISE – MARTELANGE – SAINTE ODE – TENNEVILLE – VAUX SUR SÛRE.