Le tarif de la SWDE restera inchangé en 2020 (sixième année consécutive!)

27.05.2020
 

Les comptes de la SWDE ont été approuvés ce 26 mai par l'Assemblée générale.  Déduction faite du montant transféré sur le budget 2020 à titre de provisions pour faire face aux éventuelles conséquences économiques de la crise du COVID-19, l’exercice se clôture sur un résultat positif de 2,595 millions € pour un chiffre d’affaire de 317,134 millions €.  Ce résultat permet à la SWDE de respecter tous les engagements pris dans le cadre de son contrat de gestion avec la Région wallonne au bénéfice du citoyen.

L’eau accessible à tous grâce à un prix abordable   :

Le premier engagement de la SWDE est de maintenir l’accès à l’eau grâce à un prix abordable. Traduit en chiffres dans le contrat de gestion signé avec la Région cela signifie que la part dévolue à la SWDE dans la facture d’eau - le CVD (Coût Vérité Distribution) - ne peut pas dépasser 0,70% du revenu annuel moyen des ménages wallons.

Avec un CVD de 2.62 €/m³, inchangé depuis décembre de 2014, la part de la SWDE dans la facture d’eau représente à l’heure actuelle 0.58% du revenu annuel moyen des ménages wallons.  Bien mieux donc que l’objectif.

Grâce à sa solidité financière liée aux résultats engrangés ces dernières années par la mise en œuvre de sa stratégie de maîtrise des coûts, la SWDE confirme que le prix de l’eau restera inchangé en 2020 malgré les effets de la crise du Covid-19.

Dans cette période difficile, l’accès à l’eau se traduit également par des facilités de paiement octroyées sur simple demande aux clients impactés par la crise. Dans les 24 heures la SWDE a mis en œuvre la décision du gouvernement wallon d’intervenir à hauteur de 40€ sur les factures des ménages touchés par le chômage temporaire.  A l’heure actuelle, la SWDE a traité 40.000 demandes.

Les autres facilités de paiement (étalement, report, etc…) restent d’application sur simple contact avec notre service commercial.

Garantir l’accessibilité à l’eau potable pour les générations futures

Les importants efforts tarifaires de la SWDE se font sans compromis avec la qualité de l’eau distribuée et la capacité d’investissement. La société s’est engagée sur un volume annuel minimum de 100 millions € d’investissement (130 millions en 2019).  Ces volumes visent tant à renouveler et à moderniser les infrastructures qu’à sécuriser l’approvisionnement en eau sur l’ensemble du territoire wallon.

Ce plan d’investissement s’inscrit dans une stratégie régionale baptisée Schéma Régional des Ressources en Eau.  La contribution de la SWDE prévoyait à l’origine, à l’horizon 2026, l’achèvement de 12 chantiers permettant de sécuriser 730.000 raccordements sur le réseau de la SWDE, pour un montant total de 318 millions €.

Par sécurisation, on entend la capacité d’acheminer sur un réseau de distribution, l’équivalent de 30% de la consommation habituelle par une ressource alternative.

2019 aura été marqué par l’achèvement de 2 de ces projets :

  • La sécurisation de La Louvière et la Communauté urbaine du Centre
  • La sécurisation de la zone Nord-Est de l’agglomération de Charleroi.

En 2019, 2 nouveaux projets sont venus se rajouter à ce programme, suite à l’impact des épisodes de sécheresse vécus ces dernières années et les risques que leur répétition pourrait engendrer dans certaines zones :

  • Sécurisation de Hastière, Onhaye, Houyet, Dinant et Beauraing à partir du barrage du Ry de Rome et l’exploitation des eaux d’exhaure de la carrière Berthe à Florennes (partenariat INASEP – SWDE)
  • Sécurisation du Centre Ardenne.

Vers un Schéma Régional des Ressources en Eau « 2.0 » :

Les épisodes répétés de sécheresses ont rappelé plus que jamais la nécessaire durabilité de la gestion de nos ressources en eau. Dans une logique partenariale, la SWDE va entreprendre au cours des deux prochaines une étude qui permettra de mieux quantifier les volumes d’eau demandés par les différents secteurs économiques (ménages, industrie, agriculture) et de mieux évaluer les quantités disponibles en fonction de différents scénarios météorologiques.

Objectif : accompagner les demandes de demain et ajuster l’offre en eau en qualité et en quantité suffisantes, ainsi qu’une meilleure anticipation des décisions à prendre en cas de sécheresse. Le tout pour une gestion plus durable de l’eau en Wallonie !

Pour en savoir plus, retrouvez toutes les informations sur le bilan de l’année 2019 de la SWDE en suivant le lien : https://rapportannuelswde.be