Le tarif de la SWDE ne bougera pas en 2018 et en 2019!

24.09.2018
 

Un des engagements de la SWDE dans son contrat de gestion avec la Région wallonne est de maintenir le prix de l'eau à un niveau raisonnable. Cet objectif a été chiffré : la partie de la facture d'eau consacrée à la production et à la distribution d'eau potable ne peut pas dépasser 0.70% des dépenses annuelles moyennes des ménages wallons (voir ici le contrat de gestion de la SWDE). Au 31 décembre 2017, le CVD (Coût Vérité à la Distribution) de la SWDE représentait 0.64% de ces dépenses. Objectif largement atteint!

La SWDE produit 160 millons de m³ d'eau par an au travers de 400 prises d'eau souterraine, 4 barrages et 3 sites de traitement des eaux de carrière.  Cette eau est ensuite traitée pour répondre à toutes les normes sanitaires, stockée dans 900 châteaux d'eau et réservoirs et distribuée à un peu plus d'un million de compteurs au-travers de 38.000 kilomètres de conduites!  Les moyens humains et techniques  pour faire fonctionner une telle infrastructure ainsi que les investissements nécessaires pour l'entretenir et la moderniser représentent pour la SWDE 2.62 € par m³.  C'est le CVD, Coût Vérité à la Distribution. Il représente un peu plus de la motié de la facture d'eau (voir vidéo). Le CVD de la SWDE est inchangé depuis septembre 2014 et le restera donc encore au moins jusqu'en 2019.

                                       

Maîtrise des coûts et investissements pour l'avenir

Le gel du CVD de la SWDE, depuis 2014, est le résultat concret des efforts réalisés par l'ensemble du personnel, depuis plusieurs années, pour réduire les coûts d'exploitation de l'entreprise. Réduction des pertes d'eau sur les réseaux, diminution des coûts énergétiques, diminution des surfaces occupées, automatisation et contrôle à distance des infrastructures, numérisation de l'ensemble des bases de données techniques, etc... Autant de leviers (32 projets au total) qui, combinés avec une réduction des effectifs par non-remplacement de certains départs naturels, ont déjà permis à la SWDE de réduire ses coûts sur base annuelle de 14 millions €, l'objectif étant d'atteindre 29 millions € à l'horizon 2022.

Ces efforts permettent également de maintenir une capacité d'investissement d'au moins 100 millions € par an sans toucher au tarif. Ces montants, non négligeables, sont indispensables pour assurer la pérennité des infrastructures en écartant le spectre de dépenses colossales de remise en état qui auraient, elles, un impact sur le prix de l'eau.

Dans le même temps, la SWDE va investir dans les 10 prochaines années environ 280 millions € pour garantir une sécurité d'approvisionnement sur l'ensemble du territoire et résoudre les problèmes rencontrés actuellement, notamment au cours d'épisode de sécheresse.  Ce plan d'investissement de la SWDE baptisé Schéma directeur (voir ici), va permettre aussi de répondre à une augmentation des consommations en raison de la croissance démographique et du développement économique.