L'Algérie réaffirme sa confiance en l'expertise wallonne de l'eau

26.05.2017
 

Cinq ans après un premier programme européen de jumelage réussi, la SWDE retourne en Algérie pour prêter main forte à l’agence AGIRE. Mission : renforcer la gouvernance et la gestion intégrée des ressources en eau du plus grand pays d’Afrique.

La SWDE n’est pas venue seule dans l’aventure pour représenter la Belgique dans ce nouveau « Twinning » européen  Elle s’est associée avec le SPW (Direction Générale Opérationnelle Agriculture, Ressources naturelles et Environnement) et la SPGE (Société publique de gestion de l'eau) pour rentrer, auprès de l'UE, une proposition de partenariat de jumelage au bénéfice de l’AGIRE (Agence Nationale de Gestion Intégrée des Ressources en Eau).

Les autorités algériennes sont demanderesses  d'un accompagnement et d'une assistance internationales pour les aider à mieux appréhender les problématiques liées à la préservation de la ressource et à la gestion de demande en eau. L'Algérie connaît en effet des situations de stress hydrique auquel l'impact des dérèglements climatiques n'est pas étranger.

Gestion durable, vision globale

D'importants efforts ont été entrepris par le gouvernement algérien depuis le début des années 2000 en mobilisant de nouvelles ressources en eau et en développant l'infrastructure hydraulique: barrages, transferts, stations de dessalement d'eau de mer. Les ressources en eau ne manquent donc pas. Cependant, une gestion cohérente et durable réclame une vision globale qui va au-delà du découpage administratif du territoire. Aujourd’hui encore, des décisions prises à un endroit annihilent des choix faits ailleurs. L’ambition de l’AGIRE est de mettre en place une stratégie au service de tous.

Financé à hauteur de 1 million € par l'Union européenne, ce nouveau jumelage a, donc, pour triple objectif:

  • de renforcer les capacités organisationnelles et les compétences de l'AGIRE pour exécuter ses missions (voir ci-dessous)
  • d'optimiser l'encadrement et le suivi des 5 agences de bassin sur lesquelles l'AGIRE a autorité
  • de renforcer les capacités managériales de l'AGIRE pour le suivi et la coordination de la politique de l'eau.

Jeune organisme d'intérêt public opérationnel depuis 2014, l'agence AGIRE a pour principales attributions de:

  • réaliser les enquêtes, études et recherches liées au développement de la gestion intégrée des ressources en eau
  • développer et coordonner le système de l'information sur l'eau à l'échelle nationale
  • contribuer à l'élaboration et au suivi des plans de développement sectoriel à l'échelle nationale
  • contribuer à la gestion des actions d'incitation à l'économie de l'eau et à la préservation des ressources en eau.

Pendant 24 mois (2017-2019), une quarantaine d'experts issus des trois institutions publiques wallonnes vont se succéder en Algérie pour mener à bien les différentes activités prévues dans l'accord de jumelage, dont le lancement officiel a eu lieu le 21 mai 2017 à Alger, en présence de représentants des différentes autorités partenaires. Plusieurs stages de formation et des visites d'études en Belgique viendront compléter la compétence des cadres algériens.

La préférence belge

La candidature de cette association SPW/SWDE/SPGE a été préférée à celles présentées par l’Espagne et un consortium franco-autrichien. Preuve supplémentaire que le savoir-faire, les compétences et l’expérience internationale de notre société jouissent d’une reconnaissance qui dépasse largement le cadre de nos frontières régionales ! Il va sans dire que la réussite de ce projet est importante pour l’image de la SWDE et de la Wallonie.

Jean-Paul Biron, le chef de projet belge et représentant de la SWDE, a souligné que les trois sociétés wallonnes mettront à la disposition de l'AGIRE leur expérience dans le domaine du secteur de l'eau, ainsi que leurs experts et cadres qualifiés pour "assurer le réussite du jumelage et apporter le maximum de compétence à l'agence".