La SWDE impose des restrictions à la consommation dans 9 communes wallonnes

06.08.2018
 

Nous connaissons en cet été 2018 une période de sécheresse combinée avec période de fortes températures d'une durée inédite.  Les records historiques  de l’été 1976 ont été battus ce week-end. Depuis la fin juin,  les équipes de la SWDE fournissent de nombreux efforts pour assurer la continuité du service en intervenant jour et nuit sur le réseau pour activer les interconnexions entre les différents ouvrages (captages et réservoirs) afin de combler si nécessaire depuis les points moins sollicités les manques d’eau apparraissant sur d’autres zones.  Mais parfois, ces efforts ne suffisent plus.

La persistance des fortes températures et les consommations d’eau qu’elles engendrent, font que, désormais, dans certaines communes du réseau de la SWDE, même les solutions alternatives ne suffisent plus pour suivre des consommations en hausse de 30 à 40% par rapport à une période « estivale normale »

Nous sommes confrontés, non pas à un manque d’eau dans les barrages et les nappes, mais à un manque de capacité de production dans certains endroits pour absorber des pics de consommation sur une période aussi longue.

Conformément aux décisions prises ce lundi 6 août par la Cellule de Crise de la Région wallonne, la SWDE a décidé d’activer l’article D-205. du Code de l’Eau lui permettant d’imposer des restrictions là où c’est nécessaire *

La SWDE a pris contact avec les communes concernées pour qu’elles imposent des mesures d’économies de la consommation d’eau potable afin de prévenir toute rupture de la distribution d’eau.

Les communes concernées sont : VielsalmOheyGesvesBeauraingDurbuyFerrièresSprimont HouyetFloreffe.

Les  mesures concernent  l’interdiction d’utiliser de l’eau de distribution pour :

  • le lavage de  tous les véhicules, à l’aide d’un tuyau d’arrosage, sauf s’il est effectué par une entreprise professionnelle de nettoyage de véhicule ;
  • remplir des bassins, des piscines ou des mares ;
  • le nettoyage des façades,  terrasses, trottoirs, sentiers, rues et rigoles
  • l’arrosage des cours, pelouses, jardins ou terrains de sport ;
  • l’arrosage des bâtiments, sauf s’il est effectué dans le cadre de travaux rendant cette opération indispensable;Pour toute information complémentaire :

*Art. D.205. L'usager veille à une utilisation parcimonieuse de l'eau et doit se conformer aux décisions et instructions du distributeur limitant l'usage de l'eau en cas de sécheresse, d'incidents techniques ou relatifs à la qualité de l'eau, sans préjudice des pouvoirs dont disposent les autorités compétentes.