La Société wallonne des eaux exporte son savoir-faire au Bénin

05.12.2014
 

Un accord-cadre préfigurait déjà cette collaboration. Depuis le 3 décembre, c'est du concret !
La SWDE est particulièrement fière de pouvoir développer ce partenariat bénéfique avec la SONEB, la Société Nationale des Eaux du Bénin.

En mars 2013, la SWDE signait, un accord-cadre de coopération avec son homologue Béninoise, la SONEB - Société nationale des Eaux du Benin.

Ce 3 décembre 2014, ce projet est devenu réalité. Monsieur Philippe BOURY, pour le Comité de Direction de la SWDE et Monsieur David BABALOLA, pour la SONEB ont signé un plan de coopération jusque fin 2016.  Durant cette période, 14 missions au Benin et en Wallonie permettront aux membres du personnel de la SWDE de transmettre leur expérience à leurs confrères béninois.

Retrouvez le communiqué de presse officiel en PDF sur la droite de votre écran.

Ce  programme de coopération 2014-2016 a pu se concrétiser grâce aux subventions du  Ministère wallon de l'Environnement, de l'Aménagement du Territoire et de la Mobilité.

Il permettra à la SWDE de mettre au service de son homologue béninoise son expertise et son savoir dans la gestion et le traitement de l'eau, pour garantir au plus grand nombre l'accès à une eau de qualité à un prix raisonnable.

 

Les axes principaux de ces formations :

  1. La Formation aux indicateurs de performance des réseaux de production et de distribution. La SWDE s'est elle-même engagée dans un ambitieux plan d'investissement pour aboutir à un meilleur rendement de ses réseaux.
  2. Les performances en matière de gestion.  La SWDE peut partager les premiers enseignements du plan stratégique de contrôle de ses coûts de fonctionnement qui doit générer une diminution du prix de l'eau à l'horizon 2022.
  3. La protection des captages d'eau souterraine et l'établissement de périmètres de sécurité.
  4. La mise en place de puits de forage.
  5. Le traitement des eaux de surfaces et des eaux souterraines
  6. La gestion d'un laboratoire d'analyse.  Rappelons à ce sujet, que les analyses quotidiennes effectuées par le laboratoire de la SWDE à Fleurus indiquent une qualité de l'eau distribuée largement au-dessus des normes européennes.  Le laboratoire de Fleurus est par ailleurs reconnu au niveau européen pour ses performances scientifiques.

un puits en fonction dans un jardin béninois

 

La SONEB, alimente aujourd’hui en eau potable 67% de la population Béninoise, soit un peu plus de 2 millions de personnes.  Elle a pour ambition d’atteindre dans les deux années qui viennent un taux de distribution de 75%.  Le Bénin serait alors un des premiers pays africains à atteindre ainsi un des objectifs du millénaire fixés par l’ONU.

Ce n’est pas le moindre des défis pour la Société Nationale des Eaux du Bénin, qui doit affronter l’accroissement de la demande des grandes villes (la population de Cotonou croit de 10% tous les ans), la nécessité d’investir dans le traitement des eaux usées et doit anticiper le départ à la retraite de son personnel expérimenté en formant de nouveaux effectifs.

La Société wallonne des eaux se réjouit de contribuer au succès de cet ambitieux programme pour promouvoir l’accès à ce bien si précieux en Afrique qu’est l’eau potable.  Ce partenariat avec le Benin s’ajoute à ceux déjà réalisés avec le Maroc, la Cote d’Ivoire et l’Algérie.  Ce dernier ayant été reconnu en 2012 par les autorités européennes parmi les meilleures opérations de jumelage de l’année.