La carrière Berthe au service de la distribution d'eau dans le Sud Namurois

03.04.2019
 

 

Le Ministre Carlo Di Antonio, la SWDE, l’INASEP, les sociétés Carmeuse, Solvay et carrière Berthe ont inauguré ce mardi 2 avril la station de pompage et de traitement des eaux de la carrière Berthe à Florennes.

Les volumes d’eau sortant de cette nouvelle infrastructure fournissent déjà à la SWDE de nouvelles capacités pour sécuriser l’approvisionnement en eau des réseaux de distribution le long d’une adduction reliant Walcourt au Sud de Charleroi.  Ils permettent également à l’INASEP de supprimer 7 petits captages qui posaient des problèmes réguliers de quantité ou de qualité d’eau.  Le projet, qui associe désormais les opérateurs de l’eau et les industries carrières très actives dans la région, a pour ambition moyen terme de sécuriser l’approvisionnement en eau de l’ensemble du Sud Namurois, sans entraver l’activité des carrières.

L'eau abonde en Wallonie, mais pas partout 

Historiquement, de grands ouvrages comme les barrages d’Eupen, de la Gileppe, de Nisramont et du Ry de Rome ont permis d’éviter les risques de pénuries d’eau potable dans les régions concernées où les masses d'eau en sous-sol sont tres faibles.  Dans le temps, la Wallonie a également développé une expertise dans le traitement des eaux d’exhaure des carrières.  Grâce au complexe de la Transhennuyère de la SWDE, inauguré en 2002 à Gaurain Ramecroix, la nappe phréatique du Tournaisis, alors menacée est aujourd’hui reconstituée.  La SWDE a depuis, déployé d’autres sites de traitement des eaux de carrières : à Écaussines et à Soignies.

L’ambition de la Wallonie, restant de garantir l’approvisionnement en eau, en qualité et en quantité, de l’ensemble du territoire régional, en tenant compte des perspectives démographiques et des prévisions de croissance économique, elle a confié en 2011 à la SWDE, la tâche d'élaborer et de mettre en oeuvre un Schéma Régional des Ressources en Eau.

Des synergies entre opérateur pour une gestion plus rationnelle de l'eau

Des grands partenariats déjà conclus dans ce cadre du Schéma Régional des Ressources en Eau. La CILE et la SWDE ont joint leurs forces pour sécuriser l’agglomération liégeoise, le Nord de la Famenne et bientôt tout l’Ouest de la province de Luxembourg.  La SWDE et Vivaqua travaillent désormais ensemble à la sécurisation de la Wallonie picarde et du Borinage. Un partenariat entre la SWDE, l’IDEA et la Fédération des Industries extractives a permis de sécuriser la région du Centre.  La Convention signée ce 2 avril à Florennes entre la SWDE, l'INASEP et les entreprises carrires, s’inscrit à son tour dans ce cadre et vise à actionner, dans le Sud  de la Province de Namur, les mêmes leviers :

  • Privilégier les synergies entre opérateurs pour favoriser une gestion rationnelle des ressources en eau
  • Privilégier la valorisation des ressources existantes à leur pleine capacité, en interconnectant au besoin les réseaux.
  • Sécuriser l’approvisionnement en permettant, en tout point, un approvisionnement alternatif capable de fournir un supplément équivalent à 30% de la consommation
  • Limiter le recours aux petits captages fragiles en quantité et en qualité qui pèsent fortement sur les coûts d’exploitation des opérateurs pour des rendements faibles

Au-delà des quantités d'eau déjà puisées à destination de Walcourt et du Sud de Charleroi, d’importants investissements vont permettre à l’Inasep de relier la carrière Berthe à Feschaux.  A cet endroit, l’adduction de l’INASEP sera interconnectée avec une adduction de la SWDE reliant Hollogne à Wellin destinée à sécuriser tout l’Ouest de l’Ardenne et l’Est de la Province de Namur. En chemin, cette adduction « Est », au départ de la carrière Berthe à Florennes, sera interconnectée avec l’adduction de la SWDE en provenance de la station de traitement des eaux du barrage du Ry de Rome.

Le projet en quelques chiffres

  • 70 km de conduites déployés
  • 28 millions € d’investissements
  • 22 petits captages abandonnés
  • 19.000 m³/jour de capacité de production
  • 40.000 raccordements sécurisés

En sachant que l’eau puisée dans le sous-sol des carrières est d’une excellente qualité et ne nécessite que peu de traitement, ces projets n’auront que des avantages pour les consommateurs.

Ils constituent un geste non négligeable pour l’environnement.  Quand l’eau des nappes émerge dans les carrières au fur et à mesure que les industriels creusent dans le sol, son évacuation représente un coût financier important pour les carriers en même temps qu’un gaspillage de la ressource.