Coupure d'eau à Jambes : le bilan

23.03.2018
 

Récit de deux jours d'efforts intenses pour rétablir une fourniture d'eau optimale sur sept entités

Les habitants de Jambes, Erpent, Loyers, Andoy, Wierde, Naninne et Dave ont remarqué des baisses de pression ou des manques d'eau dès mercredi soir (14 mars), moment où la fuite se déclare.

Aux environs de 20h00 le lendemain (15 mars), après un long et minutieux travail d'écoute des canalisations de la part des équipes de la SWDE, la fuite a pu être localisée dans la rue de Dave à Jambes.

Le lendemain matin (16 mars), la réparation était achevée. Le travail fut délicat. La conduite de distribution d’eau transitait à cet endroit par la chambre d’une conduite d’égoût, recouverte d’une couche de béton et de deux couches de voirie. La section de conduite endommagée a été remplacée par un nouveau tronçon de 20 mètres.

Une collaboration optimale entre les services de la SWDE et les pompiers de Namur

Dans l'intervalle, la SWDE a tout mis en œuvre pour proposer des solutions alternatives et mettre de l'eau à disposition des citoyens. Quatre de nos Centres d'exploitation (Suarlée, Dinant, Couillet et Herstal) ont mis en route le remplissage et l'envoi immédiat de berlingots et de cubitainers de 1m³. Dès 10h30, les personnes et collectivités les plus « sensibles » (maisons de repos, crèches,…) recevaient la première salve de dépannage, grâce notamment à une excellente collaboration entre les services logistiques de la SWDE et les pompiers de Namur.

Au total, 21.000 litres d'eau potable ont rapidement été mis à la disposition des habitants directement concernés par les conséquences fâcheuses de la fuite.